Ægir le Magicien : Bravez les Ouragans



- Cours donné le 11 septembre 2017.

2 commentaires:

  1. Un grand merci de continuer cette aventure audio phonique par ces conférences journalières.
    Merci de nous emmener déjà jusqu’à Samain, (Samonios).
    Pour un celtisant par exemple, c’est un très grand bénéfice de compréhension qui nous est donné là !

    La littérature Irlando-Galloise du Xe au XVIIIe siècle par les « mabinogion » reste très flou, très lacunaire sur le déploiement du divin païen et son architecture sacrée.

    Questions :
    Edda poétique, l’Edda en prose n’est –il pas une merveilleuse harmonie, un aboutissement de la tradition celtique ancienne et de la tradition Noroise, du fait que l’Islande participait des deux groupes ethniques les Norois et les Celtes ?
    Quand, il est fait mention de l’aspect dégradé d’une « formule » ontologique n’est- il pas en rapport « vampirique » (mythe) avec Nidhug, archaïque « amer rongeur »?

    J.c.l.

    RépondreSupprimer