jeudi 19 octobre 2017

Julia Migenes a créé un monstre


Throwback Thursday ! Je suis brusquement sorti de l’enfance, à l’âge de douze ans, sur une piste de ski où je travaillais mon stawug, en voyant une coupure de journal, abandonnée dans la neige, où figurait la célébrissime photographie de Julia Migenes, dans le rôle de Carmen, en train de rouler un cigare sur sa cuisse.

C’est pourquoi l'arrivée simultanée, ce matin, des deux questions suivantes – pour rigoureusement eddiques et Forn Siðr qu'elles soient – me ravit :

Primo : « Un Kinsland ne peut s’établir n’importe où, Sir. Il lui faut le climat d’Europe. Si nous sommes à Bora Bora, qui s’attachera encore à Skaði, laquelle est, avant tout, championne de ski de fond ? »

Lol :)
 
Secundo : « Si Ostara correspond, dans l’ordre de l’année, à la naissance dans l’ordre de la vie, pourquoi enchaîne-t-on directement sur la Saison Sainte, qui, elle, correspond à la puberté ? Où sont passés les années d’enfance ? [Note – J’ignore absolument si mon correspondant s'est rendu compte qu'il énonçait, par cette dernière phrase, le drame essentiel de la condition humaine.] »

Ainsi donc, il est écrit que, jusqu'à la fin, les idées de « puberté » et de « ski de fond » seront pour moi inextricables !! Julia Migenes a créé un monstre. Ou, du moins, un Helluvah Holy Guru. Et, même à Bora Bora, j’allume une bougie pour Skaði quand j’écoute Carmen.

Julia Migenes en Carmen - et rien ne fut jamais plus comme avant...