mercredi 1 février 2017

Balancement de l'Ours


Question reçue il y a un certain temps déjà : « Que signifie le balancement pendant les rites (Boð, prière, etc.) ? »

D'aucuns disent que le balancement traditionnel pendant l'Oraison vient de celui que l'on observe chez l'ours figure symbolique du chamane et qu'il est l'origine du surnom Brúnn (= l'Ours), donné au grand Wotan, notre maître (ÓN, 6).  

D'autres, qu'il représente le « vacillement », le « tremblement » de la lance Gungnir, dont le nom signifie : « en train de chanceler ». 

D'autres, enfin, qu'il s'agit d'avoir recours au pouvoir d'Ōthala ᛟ : enflammer le cœur par le mouvement du corps Saγwú : < Agissez toujours comme si vous étiez en état de Uva, et alors la Uva vous sera accordée >.

Premier jour de février ! L'ours balance encore, quant à sa sortie... Mais c'est aujourd'hui la Veille de l'Imbolc : fini le temps où < la nature entière sommeille dans sa chasteté > (Lautréamont) ! A nous, dès demain, le lait et le miel ! à nous les crêpes en abondance !

Joyeux retour au monde. Bonne et heureuse année.