mardi 8 novembre 2016

Tout de Lulz et d'Altitude

Völund
Le Helheim est un poireautage interminable dans la file d’attente d’un bureau de Poste rempli de réfugiés kosovars en survêt et de noirs subsahariens, un lundi de novembre. – S.I. sur Une Nuit au Helheim.
Ça a l'air atroce... réjouissons-nous que les méchants y passent leur incarnation suivante (Gyl 3, 19) ! Et s’il advient que, comme Hermód, nous traversions ces < vallées sombres > (Gyl 49, 44), efforçons-nous – selon l’Enseignement du Sublime Thull Ref Inn-Mikill – de « transformer Náströnd en Gimlé au moyen de l’Edda ». 

Le grand Wotan nous a prescrit de ne < ne pas faire un pas à l’extérieur sans [nos] armes > (, 38) – d'où praxis : ayez toujours le texte d'un Chant eddique sur vous quand vous sortez, et lisez-le à voix basse en cas de « temps mort » (Comme son nom l'indique, le « temps mort » est une « minute Helheim » due au principe de Rigueur, Ear [rune dont le nom signifie « tombeau »]) – Si vous avez négligé de vous « armer », faites Huð entre vos dents durant le  « poireautage » : fondez, du verbe fondre, la Rigueur ! – chaque occurrence de la journée, agréable ou non, participe du « Stairway to Heaven » : c'est la base du Siðr de Wotan : tout est moyen de gravir quelques marches.

Adage goðique : Du Divin procède tout ce qui advient en ce monde et le mode d'emploi de ce monde est l’Edda : la Völundarkviða (très bon choix de lecture pour une file d'attente !) conclut la Première Edda parce qu’elle donne le fin mot de l’affaire : si, comme Völund, vous êtes prisonnier (= au Helheim) sur une île (= dans l’isolement + l’étroitesse des contingences matérielles), et qu’on vous coupe les tendons des jambes (= vous ne pouvez agir au plan temporel), c’est pour vous contraindre à vous envoler, i.e. à échapper au Système par le Haut.

Telle est la Voie du Prince-Forgeron ! Nous changeons le plomb temporel en or spirituel, neutralisant ainsi les fils (= les œuvres) de nos geôliers, dont nous transformons les crânes, les yeux et les dents (= les trois types de nuisances occultes : mauvaises pensées, mauvais œil et backbiting [médisance]) en offrandes, grâce auxquelles nous parvenons à un Dénouement (aux deux sens du terme) tout de lulz et d’Altitude ! :D 

Alu. 

Sur une des pierres d'Ardre : au centre, la forge de Völund ; à gauche, la princesse Bodvide ; à droite, les cadavres des fils du roi Nidud ; entre la princesse et la forge, Völund s'enfuyant sous la forme d'un aigle.