jeudi 17 novembre 2016

Le Mal à la racine


Un autre aspect de la permutation Gram/Garm est qu’elle procède de l’inversion de sens du cœur du mot. 

Selon, donc, la direction de notre jugement (cœur = sphère de Ior ᛡ = centre de la force rouge = discernement même), nous brandissons l’épée magique de Sigurd, ou appelons le chien infernal.

Or, comme on sait : l’épée magique représente Ziu, et Garm est le « gendarme de Hel », le « pouvoir exécutif de la Rigueur », le maton qui veille à l’application des Décrets de la justice divine.

De là, nous déduisons l'origine du pouvoir de Ziu, dont il est dit que rien ne lui résiste : lorsqu’une personne se juge, son jugement lui évite le jugement d’En haut – lorsqu’elle ne se juge pas, elle est jugée d’En haut.

Or, d’où vient que l’on doive ainsi examiner sa conduite ? – d'où vient que l’on doive constamment  manier Gram/Ziu, l’épée qui tue Fáfnir, afin de tailler en pièces la Lumière-tournée-en-Rigueur (= l'or maudit) avant que celle-ci touche terre et lance Garm à nos trousses ?

L’Edda nous enseigne que toute l’affaire – tous les carnages en chaîne dus à la malédiction de l'or – remonte in principio à un meurtre que Loki a commis par absence, ou plutôt inversion, de discernement. 

Otr hét bróðir várr, kvað Reginn, er oft fór í forsinn í otrs líki. Hann hafði tekit einn lax ok sat á árbakkanum ok át blundandi. Loki laust hann með steini til bana. Þóttust æsir mjök heppnir verit hafa ok flógu belg af otrinum. Þat sama kveld sóttu þeir gisting til Hreiðmars ok sýndu veiði sína. Þá tókum vér þá höndum ok lögðum þeim fjörlausn at fylla otrbelginn með gulli ok hylja útan með rauðu gulli. Þá sendu þeir Loka at afla gullsins.

< Notre frère, dit Reginn, s'appelait Otr : il allait souvent à la cascade sous la forme d'une loutre. Il avait pris un saumon et se tenait sur la berge de la rivière, mangeant les yeux fermés. Loki le tua en le frappant d'une pierre. Les Æsir [Wotan, Loki et Hœnir-Vé, qui voyageaient ensemble] s'estimèrent fort chanceux, et dépouillèrent la loutre. Le même soir, ils logèrent chez Hreidmar et lui montrèrent leur prise. Alors, nous nous emparâmes d'eux et leur imposâmes, sous peine de mort, de remplir d'or la peau de la loutre, puis de la recouvrir d'or rouge. Ils envoyèrent Loki se procurer de l'or >, comme il est écrit (Reg I, 10-16).

Tout ce qu'il peut y avoir de malheur dans nos existences procède donc de l'initiative de Loki : l’Intellect est la racine de la Rigueur des Décrets divins.

De même que l’hémisphère gauche de notre cerveau (Stan, la pensée logique) commande à notre main droite (Ear, la rigueur), de même tous nos maux, tous nos échecs, tous nos faux pas sans exception, et par conséquent, les réajustements amers qu'ils entraînent, sont dus au mental-menteur : la lecture mécaniste, systématique, rationnelle, etc. de l’existence, qui nous fait voir les choses comme les voit Loki, c’est-à-dire en négatif en inversé

Or, l’inversion change Garm en Gram et vice versa : nous prenons une transgression majeure, dont toute une série de drames affreux va procéder (le karma étant aussi peu sentimental que l'attraction terrestre), pour un coup de chance, et allons, de nous-même, < loger chez Hreidmar > i.e. chercher l'expiation.

Loki l'Inverti (< ego is gay > dit le Kennoal) ne juge que les autres (cf. Lokasenna), et il est incapable d'examiner sa conduite (c'est un velléitaire hystéro type, que l'on peut indifféremment faire œuvrer pour ou contre Ásgard, parce qu'il n'a aucun regard sur la portée de ce qu'il fait).

Tourner son jugement vers soi change Garm en Gram, comme le simple mot Lodd (« enfant », c.à.d pensée magique), placé devant Fáfnir, change le nom d'un monstre effrayant, gardien d'un trésor maudit, en celui du disciple à qui le grand Wotan a confié le trésor béni des Hávamál.