mercredi 9 novembre 2016

Heimdall 1, Loki 0


De 2016, nous retiendrons donc essentiellement : le triomphe de l’archétype du f**king white male et cishetero patriarche idéal, dont le cri de guerre est « BUILD THE WALL ! »

Et la néantisation du pouvoir des mainstream media, du politiquement correct et de la propagande de masse.

En termes eddiques : Heimdall 1, Loki 0.