vendredi 4 novembre 2016

Cheshire Moon


« If you don't know where you are going any road can take you there... »
Premier Vendredi après Samhain
Sól in 12° 00' ♏Máni in 28° 24' ♐

Étudié cette nuit Grímnismál 47, 4 : < Bileygr, Baleygr >.

L'homme passe du « regard fatigué » [Bileyg, nom du grand Wotan (Ó.N. 5), dont la valeur numérique est B(2) + I(10) + L(30) + E(5) + Y(10) + G(3) = 60] à l’« œil flamboyant » [Baleyg, nom du grand Wotan (Ó.N. 6), dont la valeur numérique est B(2) + A(1) + L(30) + E(5) + Y(10) + G(3) = 51] en retirant 9.

Les Neuf Rangs de l’Initiation godique consistent donc à régresser dans nos acquis – ou, plus exactement, à progresser dans la conscience de notre ignorance, i.e. à rendre notre œil capable de sonder, toujours plus avant, l’étendue de celle-ci.

Le but ultime des Sciences Divines est d’amener l’homme à réaliser qu’il ne sait rien : être mikill, « grand » dans l’Edda, c’est « savoir que l’on ne sait rien » – mais, comme le titre même de Grand-Prêtre l’indique (Thul, littéralement : habitant de Thulé, « hyperboréen » en somme, or < ni par terre, ni par mer, tu ne trouveras le chemin qui mène chez les Hyperboréens >), c’est un niveau impossible à atteindre : une personne peut prendre conscience de son ignorance, mais seulement dans le domaine précis qu’elle aborde, et au niveau de compréhension qu’elle en a. Il y a toujours un niveau supérieur, qu’elle n’a pas encore appréhendé : elle n’en sait pas suffisamment sur le niveau suivant pour commencer à réaliser sa propre ignorance.
 
<… sur cet arbre dont personne ne connaît les racines… > (, 137) : si profond que pénètre le flamboiement du regard de l’homme – si haut que monte l’individu (mystère de la verticale : monter, c’est creuser – la cime ne s’élève qu’en proportion du degré de ténèbres où descend la racine) – il y a toujours une étape suivante... Par conséquent, l’homme ne sait rien, et ne peut même pas comprendre sa propre ignorance, car il y aura toujours un niveau d’ignorance qui dépasse son présent niveau de perception.

Bonne étude !