dimanche 17 janvier 2016

De la Flamme Sacrée


Quatrième Dimanche après Yule, 1.24
Sól in 26° 17' ♑ Máni in 26° 34' ♈

Natifs du Sagittaire, connaissez-vous le sens du mot "ductile" ? Si non, faites une recherche : c'est votre mot de pouvoir pour 2016 e.v. Tia la Spákona

Tant que Mercure n'est pas rétrograde, on tend à oublier que le poulpe aussi est signé par Kennaz ! Gyðja Zeena

Il faut se dire chaque jour : l'Edda est apparue dans le monde ce matin, et a été dite uniquement pour éclairer la situation que je vis aujourd'hui.

Éveillé tout feu, tout flamme, avec le faciès d'un smiley rofl ! Rien n'illustre mieux la Wotanique doctrine du verre à moitié plein que cette période de l’année : nous sommes poussivement remontés au faible degré d'ensoleillement de la première semaine de l'Avent, nous étions zombies, et sommes néanmoins hilares et bondissants parce que l’énergie, bien que quantitativement la même qu'en ces jours obscurs, est qualitativement croissante, c.a.d positive.

Parlant de flamme, on m'a demandé pourquoi le Siðr impose d'allumer < à la lumière du soleil ou à une flamme déjà existante > les bougies consacrées aux Æsir, les veilleuses qui éclairent les rites, etc. Nos Anciens disent que la réponse est dans le nom de la rune Kennaz, dont procèdent à la fois le mot Kennsla ("Enseignement") et le mot Kenaz ("Torche").

Sous sa forme la plus connue , la rune représente la bouche du Goði en train d'enseigner. Comme le soleil, l'Enseignement éclaire, étant lui même source de lumière. Mais il y a aussi des enseignements qui sont des "torches", i.e. qui conservent, relaient, transmettent cette lumière dans son application pratique : la forme de Kennaz devient alors celle d'un rayon solaire descendant sur un point qui le renvoie en direction des mondes inférieurs.

Ainsi l'Edda est elle-même source de lumière, étant branchée aux niveaux les plus élevés, et descendant jusque dans les moindres détails de la réalité : une fois que l’on est attaché à l’Aïeule, tous les autres enseignements deviennent des torches par rapport au sien, comme il est écrit < Une torche s'allume à une autre torche, et la flamme se passe à la flamme : l'humain reçoit la parole de l'humain, mais le cuistre s'exclut de lui-même > (Há, 57).

Méditez cela, et demeurez en lumière jusqu'au 25, date à laquelle la planète Mercure, attribuée à Kennaz, cesse son actuelle rétrogression.