vendredi 11 décembre 2015

Zéro


Douze jours avant Yule, 2.45
Sól in 18° 36' ♐ — Máni in 13° 26' ♐


Le propre de l'Æsir est de n’être jamais vieux. Le propre du Jotunn est de tout mettre en œuvre afin de devenir aussi vieux que possible.

Est vieux, celui qui croit avoir acquis, compris, accomplis quelque chose, et cesse de considérer l'existence comme un "stairway to heaven", c.a.d une succession d’étapes sans fin un examen, donnant accès à un examen, qui donne accès à un examen, et ainsi de suite jusqu’à l'Infini.
                                                                    
Ymir et sa descendance sont vieux, c.a.d maléfiques, parce qu'ils voient tout à l'horizontal, dans un matérialisme grossier dont la prolongation impose la stagnation, donc l’impureté (litt. "non-enfance") et la mort : "Ça y est, nous sommes les boss, que plus rien ne bouge à partir de ce point !!!"

L’idée de réussite, pour Wotan, est un perpétuel retour à zéro, garantissant un progrès éternel : d' les pommes d'or d'Idunn ("Celle qui renouvelle"), et la Quête initiatique sans fin L’idée de réussite, pour les géants, est de parvenir au statut de "dominant".

D'un point de vue Jotunn, la vie de Mozart, enterré dans la fosse commune, est un échec, et la vie de François Hollande une réussite.

D'un point de vue Jotunn, la vie de Wotan (qui s'arrache un œil, perd la première guerre du monde, traverse des épreuves inouïes "pour rien", mène une existence de SDF, et fini tué par un loup gros comme un dinosaure) est un absolu de lose et celle de Surt (roi du Swaziland, black activist et super alpha dog, qui donnera aux émeutes Black Lives Matter une dimension carrément mondiale) est un triomphe...

Pas plus que vous ne pouvez avoir définitivement fait l'amour (ou mangé, bu, dormi, une fois pour toutes), vous ne pouvez posséder ou savoir quoi que ce soit : l'illusion d'accomplissement est ce qui fait de vous un vieux, i.e. un être fixé dans la temporalité ("J'ai gagné une médaille d'or en 1950, c’était le bon temps..."), c.a.d dépendant de la matière (donc voué à la destruction) : votre vie est un épisode de la Chance aux Chansons, même si votre marotte est plutôt 68, une notice dans le Who's Who, ou la Légion d'Honneur. 

Vous êtes aux antipodes de Wotan qui, élève éternel, passera les toutes dernières minutes de son existence à interroger son maître (Vo, 46) Or, être aux antipodes de Wotan, n'est-ce pas être au Helheim ?

Mangez donc une pomme d'or, et repartez à zéro, i.e. du < château plus beau que le soleil, au toit couvert d'or, à Gimlé, en ces lieux innocents les dieux vivent une vie de félicité éternelle > (Vo, 64).

L'esprit d'enfance... Quel autre trésor ?