mardi 8 décembre 2015

Sif : Tout est Désir


Sif : tous tes désirs, tout est désir, toute aide Æsir.
                                                                               
Quinze jours avant Yule, 2.14
Sól in 15° 33' ♐ — Máni in 6° 15' ♏

Lorsqu'un Voyageur, et vaillant alpiniste, parvient au-dessus des nuages, i.e. lorsqu'une personne a mérité une illumination de son âme, une ouverture spirituelle, plus rien ne peut, tant qu'elle demeure en altitude, la troubler quant à la vérité et plus rien ne peut l'en faire dévier.

Elle ne veut plus que le Divin.

Loki surgit aussitôt, bien sûr, et lui dit : "Impossible : tu es trop déglingué. A tous les sens du terme, trop de mal est fait. Le roi ne reçoit ni les cassos, ni les thugs".

- C'est vrai, répond le Voyageur, je suis extrêmement coupable. Mais le Vieux Maître lui-même n'est-il pas appelé Farmr Galga ("gibier de potence") ?... Et n'est-il pas celui qui, de tous les temps, s'est le plus approché du Divin ?... N'est-il pas celui qui s'est le plus inclus dans l'Infini ?... Ce qui compte, c'est ce que je veux. Et ce que je veux, c'est le Divin.

Loki demande alors :  "Mais qui es-tu, consommateur lambda, pour te comparer au Sage ?!? Regarde ta conduite de geek larvaire ! Regarde les fonds de poubelles dont tu gaves quotidiennement ton corps et ton esprit !!"

- Ok, répond le Voyageur,  je regarde des niaiseries débilitantes sur You Tube, et je mange des burgers : je me nourris de fonds de poubelles, parce que je vis en 2015, c.a.d dans une décharge. Mais qu'est-ce que je veux vraiment, du fond de ma décharge ? Seulement le Divin.

Loki lui fait alors remarquer : "Le Sage signe au front ses élus, de sa Rune personnelle : c.a.d que la Joie est la Marque de celui qui est appelé : or, regarde comme tu es triste..."

- C'est vrai. Mais je veux être joyeux. Ce qui m'arrive et ce que je veux sont deux choses différentes. Or, ce que je veux, c'est seulement le Divin. Ce que je veux, c'est être joyeux.

- Pipeau ! rétorque Loki : tu n'as pas entrepris le moindre petit exercice spirituel depuis que tu es né...

- C'est vrai, parce que je vis dans le virtuel, comme 99 % de mes contemporains. Mais qu'est-ce que je désire ? Seulement la spiritualité.

- Lol. "La spiritualité"... Regarde-toi : tu ne pries même pas, ce que même un Arabe fait cinq fois par jour !!!

- C'est vrai. Mais je désire prier avec ferveur.

Ainsi, le Voyageur retourne tout ce que Loki lui dit, particulièrement quand ce dernier énonce la réalité toute crue.

- Que m'importe la réalité ? Mon désir sincère est d'apprendre l'Edda, de prier, et de m'approcher du Divin.

- Tu es un médiocre en quête de validation, qui ne sait que souligner le négatif de l'existence dans des tweets sarcastiques de type "réacosphère", parce que ses RT le maintiennent en survie artificielle !! 

- C'est vrai. Mais je désire atteindre au lâcher-prise total, croire que tout est pour le mieux.

Bref, lorsqu'une personne sait qu'elle verra la lumière de son âme, plus rien ne la trouble, plus rien ne l'affaiblit, elle est invincible, et désire uniquement le Divin.

Nos désirs sont les forces motrices de notre psychisme. Vieillir, c'est ne plus désirer. Ce qui donne à Þórr, übermensch ultime, sa capacité de transfiguration constante de l'existence, c'est qu'il a épousé Sif, spécialiste, par excellence, du Désir Canalisé qui est la clé de toute Magie.

"Désirer, désirer, jusque dans la mort, se consumer de désir"... dit Tristan. Se consumer sans consommer Suprême Arcane.

θέλημα, la Raison-d’Être de l'Univers le Motif du passage de l'Infini au Fini ne signifie t-il pas : "Désir Insatiable" ?   

Nos Anciens disent  : tout désir pur crée un lightalf un ange. Plus une personne a de bons désirs, plus d'anges elle crée. Et ces anges aident et guident ensuite cette personne dans son chemin vers le Divin. 

Or, ce qui caractérise le Divin, c'est d’être si purement et uniquement Désir, que Son moindre désir prend chair. 

Tout est Désir.