mercredi 16 décembre 2015

Déménageur de Constellations


Sept jours avant Yule, 3.42
Sól in 23° 41' ♐ — Máni in 19° 48' ♒

Le plus colossal Miracle de la Magie n'est ni la transmutation du plomb en or, ni l'invisibilité, ni la lévitation,  ni la contrainte de démons goëtiques à prendre une apparence visible le plus invraisemblable bouleversement cosmique dont le Pouvoir des très grands Maîtres est capable, consiste à amener leurs élèves à changer dans leurs tendances, leur caractère, et leurs inclinations personnelles : on ne mesure généralement pas ce qu'un tel phénomène implique techniquement à quel point il est surnaturel à quel point il tient du Prodige.

Nos penchants sont, en effet, le résultat direct des influences astrales : on peut tout dire du caractère d'une personne en consultant son ciel de naissance, et l'on peut annoncer, avec quelques calculs simples, ce que sera (pour peu qu'elle se contente de "suivre le courant") son destin sur la Terre.

"Changer" signifie, par conséquent, réorganiser son ciel de naissance en pratique : se connecter à des influences supérieures aux influences planétaires, stellaires et zodiacales, i.e. "passer par-dessus le Système" comme dit l'adage godique : "l’Initié comme le Profane prennent une contravention s'ils garent mal leurs voitures : la différence entre l'un et l'autre, c'est que l’Initié est ami avec le Président de la République".

Le moment du changement chez l’élève n'est donc ni plus, ni moins, qu'une reconfiguration de son thème astral : c'est pourquoi tous les rites d'initiation comportent des symboles de "nouvelle naissance", pourquoi toutes les cultures appellent les chamanes "Deux-fois-nés" et pourquoi Wotan, l'Initiateur Ultime, est surnommé Runni Vagna : "Celui qui déplace les constellations".